Vous êtes ici

Caractéristiques des Barthes

Plaines innondables

Vastes zones humides, les barthes subissent des inondations régulières. La physionomie des barthes se caractérise par la présence de terres (exhaussées) dites "barthes hautes" près de l'Adour et de terres en cuvette au pied du coteau dites "barthes basses". Ces dernières sont les plus humides.

Elles sont régulièrement inondées par :

  • les eaux de ruissellement des coteaux,
  • les remontées de la nappe alluviale,
  • le débordement des canaux,
  • le débordement de l'Adour ou du Luy

 

Les variations des niveaux d’eau liées au phénomène de marées sont ressenties jusqu'à la confluence du Luy. 

Fasconnées par l'homme 

Pour mieux les exploiter, les barthes ont été largement aménagées par l’homme dès le XVIIème siècle. Des digues sont créées afin de contenir les divagations du fleuve et protéger les terres des crues. La barthe basse est drainée par un réseau de canaux (esteys et traverses) qui achemine l’eau vers le fleuve. Des ouvrages hydrauliques (portes à flots ou clapet) sont installés dans les digues afin d’empêcher les eaux de marées et de crues de remonter dans les Barthes.